AKADEMYS

Louis MENARD est conseil en entreprise.

Agé de 58 ans, il vit depuis plus de 18 ans grâce à Internet.

Il est intervenu auprès de plusieurs centaines d'entreprises, allant de la TPE à la PME de plus de 500 salariés.

Aujourd'hui, il a créé la plateforme Akademys pour partager avec vous ses connaissances, et vous aider à réaliser vos objectifs.

Des systèmes simples et astucieux pour développer votre business.

Des formations-coaching en visio-conférence

pour réussir vos projets internet.

Si Google Ads (anciennement Adwords) ou Facebook Ads
disposent d’une large notoriété, Google Shopping reste encore, aujourd’hui,
moins largement connu. Ce levier connait cependant une croissance fulgurante
depuis quelques années. Revenons donc ensemble sur ce support en pleine
explosion en ce moment.

Google Shopping : c’est quoi ?

Google Shopping est un outil proposé par Google à
destination des sites e-commerce. Il leur permet de bénéficier d’une excellente
visibilité, dans les résultats du moteur de recherche, mais également dans
l’onglet « shopping » de Google.

Google Shopping joue également un rôle de comparateur de
prix. Il rassemble en effet, au même endroit, différents produits répondant à
la requête de l’internaute, en en indiquant la provenance et le prix.

Très bien, mais cela n’explique en rien le fonctionnement de
ce support publicitaire particulier. Google Shopping est intégré à la
plateforme publicitaire de Google : Google Ads, anciennement appelé Google
Adwords. Il s’agit de l’une des options de campagne possibles, au même titre que
les annonces textuelles, ou encore les Dynamic Search Ads. C’est donc sur
Google Ads que vous vous rendrez pour créer votre campagne Shopping. Des
experts et agence web tel que Yupik.fr
peuvent vous accompagner dans cette démarche.

Seulement, pour lancer une campagne Google Shopping, il
faudra également vous créer en amont un compte sur le Google Merchant Center.
La mécanique est en effet la suivante : vous intégrez un flux de produit
sur le Google Merchant Center, qui le transmet à Google Ads, lequel affichera
vos produits dans les moteurs de recherche.

Quels sont les points forts de Google Shopping ?

Pour n’importe quel retailer ou quiconque dispose d’une
activité en e-commerce, Google Shopping est une carte à considérer. Dès lors
que vous souhaitez améliorer votre acquisition client, il s’agit en effet d’un
atout dans votre manche, qu’il ne faut pas hésiter à dégainer. Un joker qui
présente un certain nombre d’avantages certains :

  • Le premier avantage réside, bien entendu, dans
    la notoriété et la part de marché écrasante de Google. En France, la firme
    américaine peut en effet se targuer de représenter plus de 90% du volume de
    recherches. Vos clients se trouvent à coup sûr parmi ces millions d’acheteurs
    potentiels.
  • Avec Google Shopping, les produits sont
    particulièrement bien mis en avant, pour inciter à la vente. Descriptions
    parlantes, tarifs clairement indiqués : résultat, les taux de clics sont
    bons.
  • Alors que nous passons tous des heures, chaque
    jour, à scroller et pianoter sur notre smartphone, Google Shopping a l’avantage
    d’être particulièrement efficace sur mobile.

Des perspectives florissantes pour Google Shopping

En raison des performances qu’il offre aux annonceurs,
Google Shopping est un levier publicitaire qui séduit toujours plus de
vendeurs. Qui plus est, la mise en place d’une campagne est relativement
simple, par rapport à la visibilité
que celle-ci confère, directement sur les résultats des moteurs de recherche.
De même, le système de facturation en fonction des clics obtenus, permet aux
annonceurs de contrôler aisément leur budget publicitaire.

Il est d’ailleurs frappant de constater que les annonces
Google Shopping sont, chaque trimestre, en constante augmentation, tandis que
les annonces textuelles régressent.

Une progression que les nouveautés de l’année 2019 viendront
certainement conforter :

  • 2019 a en effet vu l’émergence du format
    « Smartshopping », c’est-à-dire des campagnes Google Shopping automatisées.
    Celles-ci intègrent une dimension retargeting, et s’appuie sur le machine
    learning pour maximiser les résultats pour les annonceurs ;
  • Mais cela ne s’arrête pas là, puisque que Google
    s’est également mis en tête de concurrencer Amazon sur son propre terrain.
    Après les Etats-Unis, Google Shopping Action est ainsi arrivé en France, et en
    cours d’expérimentation.

Shopping Action ? Un Google Shopping 2.0, qui va encore
plus loin et s’adapte aux nouveaux consommateurs, plus curieux, plus exigeants,
moins patients. L’objectif : un parcours d’achat simplifié à l’extrême,
qui permettra d’acheter sans même quitter le moteur de recherche.

Google Shopping est donc un levier publicitaire
particulièrement populaire aujourd’hui. Véritable aubaine pour les retailers et
e-commerçants, il a connu une croissance fulgurante qui ne paraît pas vouloir
ralentir. Et les nouveaux formats apparus ou annoncés en 2019, semblent
indiquer que Google Shopping n’a pas fini de faire parler de lui.

L’article Google Shopping, le support en plein boom est apparu en premier sur Blog Web Marketing.