AKADEMYS

Louis MENARD est conseil en entreprise.

Agé de 58 ans, il vit depuis plus de 18 ans grâce à Internet.

Il est intervenu auprès de plusieurs centaines d'entreprises, allant de la TPE à la PME de plus de 500 salariés.

Aujourd'hui, il a créé la plateforme Akademys pour partager avec vous ses connaissances, et vous aider à réaliser vos objectifs.

Des systèmes simples et astucieux pour développer votre business.

Des formations-coaching en visio-conférence

pour réussir vos projets internet.

Un an et demi après Airbus, Boeing a annoncé à son tour la fin de la production de son géant des airs. Sauf que le 747 est lui en service depuis plus de 50 ans et a été un gros succès commercial, contrairement à l’A380. La crise du Covid-19 a en partie accéléré sa sortie, mais ce n’est pas l’unique raison. Ces géants des airs sont de moins en moins faciles à remplir, en raison notamment de la multiplication de liaisons directes. Les passagers fuient ainsi les gros hubs et privilégient davantage le porte-à-porte. Plus lourds et disposant de quatre réacteurs, ils sont aussi plus gourmands en carburant et plus polluants. Un véritable point noir pour ces gros porteurs, à l’heure où les compagnies aériennes s’efforcent de limiter leur impact environnemental.
Cliquez ici pour accéder à l article en entier